• Un sourire, une consolation

    Un sourire, une consolation

                 Vie, tu n’es pas simple. Tu parsèmes d’embuches tes chemins. Entre profits et vacillements, j’avance, enclenche le pas, tends la main ; j’apprends des aléas que de part et d’autres tu envoies. Tout va, rien ne va. Boucle infinie, éternel balancement. 

                Si de cette réflexion je m’attise, c’est que de questionnements je suis envahie, fidèle à mes vivaces pensées n’ayant de cesse de s’étirer sur de lointains horizons. Aussi, idée nouvelle ai-je acquise. Mauvaise mine chassée ce jour, par ses yeux innocents, sa jovialité réchauffante, son sourire amusé ; une consolation… Le sourire d’un enfant. 

    Ame-chan. 

                 Texte écrit l’année dernière (et quelque peu retravaillé), suite à un jour où ça n’allait pas fort et au regard et sourire croisés d’une petite fille qui, dans le bus, s’amusait.

     

    « Chapitre PremierQuand rêver nous perturbe... Partie I »

  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Février 2014 à 22:11

    Je trouve que c'est super bien écrit, comme d'habitude et très réaliste.

    2
    Jeudi 13 Février 2014 à 20:41

    C'est gentil, merci :) 

    3
    Jeudi 13 Février 2014 à 20:53

    Il n'y a pas de quoi ! ^^

    4
    Jeudi 13 Février 2014 à 21:00
    5
    Lundi 1er Juin 2015 à 21:07

    Le premier paragraphe est la parfaite définition de la vie, mon dieu, quel talent tu as !

    6
    Mardi 2 Juin 2015 à 20:55

    C'est gentil, merci pour tes commentaires. : ) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :