•         Bonjour (ou bonsoir ^^),

    Bienvenue sur ce blog. ^^ Comme certains mots l’indiquent dans le titre & le slogan, j’y rédigerai mes écrits. Vous y trouverez divers textes : fictions, fan fictions, one-shots, poèmes, nouvelles...

    J’accepte tout commentaire, même ceux qui évoquent des points négatifs, à conditions qu’ils soient construits de façon à ce que je puisse essayer d’améliorer ce qui ne va pas.

    Aussi, je tiens à préciser une chose dont je ne suis pas certaine que tout le monde l'ait vu. Il y a deux catégories de rubriques distinctes : Mes écrits et Vos écrits. Dans « Vos écrits », sont postés vos écrits à vous par vous, ils ne m'appartiennent donc pas. Tout cela pour dire, qu'il faut bien regarder le nom du posteur. N'hésitez pas à me demander de vous créer une rubrique dans cette catégorie. ; ) 

    Petite précision outre ce qui est dit précédemment : le plagiat - acte de vole littéraire ou de création - est interdit et peut être puni par la loi si plainte est déposée. Je ne suis pas une personne méchante, mais je tiens énormément à mon imagination et mes écrits, veuillez le respecter et faire de même pour les écrits d'autrui. Merci.

    Bonne visite. ;)


    78 commentaires
  •  La Mort d’Hannah

     « Je vivais avec mes parents dans un petit quartier a priori sans histoires. J’étais fille unique. Une fin d’après-midi, alors que je rentrai du lycée, un homme d’une quarantaine d’années environ vint m’aborder. Il me tint des propos incohérents. Il me parla du Sceau Sacré du Dieu Lumière. Je devinai aussitôt que ses paroles se rapportaient à une secte. Je compris qu’il voulait que je la rejoigne ; mais n’étant pas intéressée, je le remis gentiment à sa place. Oh, cela ne lui plut guère, c’était certain. Mais il s’en alla. Plusieurs jours passèrent. Je ne pensai plus à cette histoire de secte. Malheureusement, je plaisais fort bien au chef de ce groupe malsain. Un soir, alors que je rentrai tard d’une soirée entre amis, un couple – dont je donnai approximativement à l’homme une trentaine d’années et à la femme une vingtaine à peine – vint m’approcher et m’amena de force jusqu’à leur chef : l’homme qui m’eut abordé l’autre jour. Il m’avait fait suivre depuis notre première rencontre. En fait, je fus loin d’imaginer qu’il ne me voulait guère dans son cercle fermé. Je pensai, au contraire, qu’il le voulait. Mais, ce ne fut pas le cas. Non, ce qu’il souhaita en vérité, ce fut ma mort. Pour lui j’étais... J’étais une enfant de Lucifer : l’ange déchu, soit l’ennemi de Dieu. Ce fut le vingt-et-un juin – soit au soir qui avait suivit le jour le plus long de l’année, au solstice d’été – que je mourus. Ce soir là, je m’étais retrouvée seule face à la secte entière : elle comprenait une vingtaine de personnes. J’étais effrayée, pétrifiée par la peur, et je fus dans l’incapacité de me défendre. Deux d’entre eux me prirent et m’injectèrent un produit paralysant. Ils me déposèrent ensuite à l’intérieur d’un pentacle tracé au sol. Je pus brièvement distinguer d’étranges symboles dessiner dessus. Je ne pouvais plus bouger, mais j’entendis tout ce qui se passait autour de moi. D’après ce que je pus comprendre, ce pentacle était un piège à démon. Oui, ils pensaient que j’en étais un, et cette cérémonie noire fut destinée – selon eux – à m’exorciser. Un exorcisme fatal puisque je dus périr. Outre et avant de me transpercer le cœur avec une dague, le chef s’approcha de moi et grava sur mon épaule gauche ce même pentacle avec un poignard. Enfin, avant de m’éteindre, je pus entrevoir et sentir un court instant la marre de sang dans laquelle je baignais, ainsi que mon corps se refroidir et devenir raide. Au bout de quelques minutes, plus rien. J’étais morte. Ainsi fut le sordide et maléfique spectacle – qui selon ces gens – fut mon renvoie en Enfer, aux côtés de Lucifer. »  

    Ame-chan. 

     


    57 commentaires
  •   Bonjour, 

    Vous entrez dans l'univers d'une âme passionnée par l'écriture. Une jeune professionnelle, Assistante de Service Social, de 24 ans

    Je me nomme Amélie, mais vous pouvez me surnommer Ame-chan, Ame, ou encore Fayliange. 

    Je suis passionnée par un bon nombre de choses comme la criminologie, le social, la psychologie, l'Asie (notamment le Japon), et bien d'autres domaines encore. 


    54 commentaires
  • « La Dernière Page »

                   Assise sur son lit, les jambes ramenées vers elle, son journal intime posé contre ses genoux et avec un stylo à la main, la jeune fille – que la vie n’avait pas épargnée durant ses huit dernières années – écrivit. C’était un moment particulier, car ce fut la dernière page qu’elle rédigea ; sans aucune larme, sans aucun regret.

     « Cher journal,

    Ce que j’avais tant attendu était enfin arrivé. Aujourd’hui eut lieu le procès des membres – encore vivants – de l’Organisation. Le verdict ? Ils furent condamnés à mort. Les jurés en décidèrent ainsi. Je ne parviens pas à m’en réjouir. J’aurais préféré qu’ils soient juste condamnés à perpétuité. Pourtant, personne ne sait mieux que moi toute les monstruosités qu’ils ont pu commettre durant plusieurs années. C’est vrai qu’ici aux États-Unis la peine de mort est encore d’actualité, du moins, dans certains États. Certaines personnes ne me comprennent pas quant à mon objection sur cette sentence. Enfin, tout est finit. J’ai encore du mal à y croire. Ses six dernières années furent si riches en rebondissement et en horreur. A contrario, elles m’ont beaucoup apportées. J’ai appris tellement de choses. Notamment, les valeurs de la vie. J’ai rencontré beaucoup de personnes, je les ai perdu pour la plupart, que ce soit par la mort ou par la trahison. Et puis je sais maintenant d’où je viens. C’est principalement ce dont j’avais besoin pour continuer de vivre et aller de l’avant. Je ne compte pas quitter ce pays. Loin de moi l’idée de fuir la France, non. Jamais je ne l’ai fais jusqu’ici. Quoi de plus normal que de vouloir être où bon me semble pour un nouveau départ ? À présent, l’avenir m’attend. Et il y a une chose importante que je sais maintenant : quand quelque chose se finit, un renouveau se crée. Un chapitre s’est finit, un nouveau commence. En fait, tout cela n’est que l’Histoire de la Vie. Un long récit qui ne cesse de suivre son cours au fil du temps. Ce court résumé est le dernier écrit à ton égard. Adieu. »

    La jeune fille reboucha le stylo, referma son journal personnel ; puis elle le rangea dans un coffret qu’elle verrouilla. Un sourire apparut sur son visage. Un sourire qui laissa paraître en elle un sentiment de renouveau, de renaissance. Elle se sentit libre. Et elle l’était à présent.  

     

    « Un chapitre se termina, un autre commença. La fin d’une aventure n’est que le début d’une autre.  Ainsi, continuera l’histoire ; l’Histoire de la Vie. »

     

    Ame-chan.

     


    41 commentaires
  •  La réincarnation 

     À mon heure arrivée,

     Ma mort prononcée,

     Ma vie achevée,

     Je serai réincarnée

     En un animal ailé.

     Un oiseau.

    Ame-chan.  

     


    65 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires