• Le cheval et la jeune fille

     Histoire, concours chevaux de Kiss Yoyo

                  Noir. Il faisait noir. La nuit, peinte d’un bleu particulièrement foncé, était profonde. Malgré sa plénitude, ce n’était pas la pleine lune qui était présente ce soir-là, mais la nouvelle lune. L’obscurité régnait. Le temps était calme, la température douce. De légères brises de vent froid allaient et venaient, à rythme irrégulier. Les branches et feuilles bougeaient donc de temps à autres, faisant ainsi de petits bruits de frottements lorsque les bras des grands arbres de Nori se touchaient entre eux.

                 Perdue. Elle était perdue. Perdue au sein de ce vaste bois, dans la nuit noire et les bruits qui l’inquiétaient au fur et à mesure qu’elle s’y enfonçait, aveuglément. Soudain, un son plus intense se fit entendre. Elle lâcha un souffle, prise de terreur. Elle continuait à avancer, courageusement. À mesure qu’elle avançait, qu’elle s’enfonçait, qu’elle se dirigeait vers ce son aigu, elle finit par le distinguer comme étant un cri. Le cri d’un animal. Elle marchait encore, se rapprochant de plus en plus. Et… « Un cheval ? » Se dit-elle. Un cheval, oui.

                 Couché, il agitait la tête et hennissait de douleur. Blessé. Il était blessé. Des marques de fouet se distinguaient sur ses côtes. La jeune fille s’approcha de lui, doucement, et tenta de le rassurer. Au fur et à mesure de son approche, elle murmurait diverses paroles.

     « Doucement. Ne t’inquiète pas. Je ne te veux pas de mal. Laisse-moi t’aider. »

                  Ces mots répétés, une, deux, jusqu’à quatre ou cinq fois, calmèrent le cheval. La jeune fille lui caressa tendrement la tête. Il était beau. Sa robe noire avait également une marque sur le dessus de la tête, comme une tâche de naissance. C’était une marque blanche, on pouvait en distinguer un éclair.

     « Éclair. Je peux t’appeler ainsi ? Demanda-t-elle à l’animal. »

                  Leurs regards plongèrent l’un dans l’autre. Quelques minutes. Puis, le cheval hennit. Mais il n’émit pas cette-fois-ci un hennissement de crainte, mais d’acquiescement. L’animal se coucha presque, comme pour lui dire qu’elle pouvait le monter. D’abord hésitante, elle s’approcha, et le monta. 

    Ame-chan. 

    Par manque de temps, la fin de mon texte n'est pas du tout travaillé. =/

    « A une amie qui me fut chèrePrise de parole, ce que d'autres ne soupçonnent »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Février 2012 à 17:38

     C'est très beau, j'aime beaucoup ^^

    J'aime beaucoup le début de tes deux premiers paragraphes, lorsque tu insistes sur un mot en le répétant.

    2
    Mercredi 8 Février 2012 à 17:50

    Merci :) J'aime bien utiliser parfois le procédé d'insistance. :)

    3
    Mercredi 8 Février 2012 à 17:56

    De rien ^^

    Oui, ça fait son petit effet et je le trouve bien utilisé dans ton texte, tu ne l'utilises pas trop et c'est bien, car je trouve que si on en abuse, cela devient lassant. ^^

    4
    Mercredi 8 Février 2012 à 18:05

    Oui, c'est sûr que je ne l'utiliserai pas sur toute la longueur d'un texte. ^^ Je l'utilise surtout lorsque je veux rendre compte d'un décor particulier ou d'une situation dans laquelle se trouve un personnage. :)

    5
    Mercredi 8 Février 2012 à 18:13

    ^^

    Et bien je trouve que tu l'utilises parfaitement sans trop l'utiliser. C'est parfait quoi. Un juste dosage. :)

    6
    Mercredi 8 Février 2012 à 19:19

    ^^ Merci ;)

    7
    Mercredi 8 Février 2012 à 19:21

    de rien ^^

    8
    Risa♪
    Mercredi 15 Février 2012 à 08:15

    Honnêtement, tu écris très bien. La description, surtout dans le 1er paragraphe, est fantastique, chapeau. :)

    9
    Mercredi 15 Février 2012 à 16:06

    Merci :)

    10
    Samedi 5 Mai 2012 à 14:29

    J'ai adorée :D
    On ne dirait pas qu'il n'est pas travaillé ^^
    Tu écris superbement bien !

    11
    Samedi 5 Mai 2012 à 15:29

    C'est gentil, merci =)

    12
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 22:27

    C'est dommage pour la fin du texte, quand tu dis travaillé ? Tu fais cela comment ? -je sais drôle de question- tu te relis plusieurs fois cherche du vocabulaire ? J'écris des textes que je ne peux comparer aux tiens. Et j'ai du mal à les améliorer, faute de patience à mon avis, tu aurais un conseil ?

    PS: C'est domage que l'on ne retrouve pas ta répétition à la fin ("blessé. Il était blessé").

    13
    Mardi 6 Novembre 2012 à 16:07

    Quand je parle de « travailler » un texte, j'entends par-là, bien choisir les mots, bien formuler les phrases, vérifier que l'on ne fait pas de fautes, structurer le texte (paragraphes...), donner du sens à ses idées, à l'histoire, transmettre une ou plusieurs émotions au lecteur... :)

    Cela implique donc de la relecture, de la patience et du temps.

    Pour tes textes, je pense qu'il faut prendre le temps pour les améliorer, il faut apprendre à être patient. Du moins, moi j'ai besoin de beaucoup de temps pour écrire et bien travailler un texte. Après, chacun je pense à sa méthode. :)

    14
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 17:18

    J'aime beaucoup ta façon d'écrire....légerte..

    15
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 17:26

    Merci, je suis contente que tu apprécies. Ça me fait plaisir. =)

    16
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 17:29

    Derien mais c'est tout a fait normal <3

    17
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 17:33
    18
    Miss Z Neptuna
    Samedi 23 Février 2013 à 09:21

    L'histoire en elle-même est géniale, le vocabulaire est riche, la façon d'écrire, quant à elle, est sublime ! Mais c'est vrai que comme indiqué en dessous de ton texte, la fin ne surprend pas tellement, on se serait attendu à un bouleversement... Bref, désolée pour ce commentaire (je suis énervante !!) ! Mais ton texte est super, ne va pas croire... =)

    19
    Samedi 23 Février 2013 à 12:28

    Merci :)

    Non, tu n'es pas énervante. :) J'entends sans soucis toutes remarques. ^^ Je sentais bien moi-même que la fin pouvait paraître sans surprises.

    20
    Miss Z Neptuna
    Samedi 23 Février 2013 à 13:07

    Mais le reste de l'histoire est génial ! ^^

    21
    Samedi 23 Février 2013 à 13:31

    Merci ^^

    22
    Miss Z Neptuna
    Samedi 23 Février 2013 à 16:17

    De rien ^^

    23
    Dimanche 24 Février 2013 à 11:57
    24
    Lundi 9 Décembre 2013 à 18:51

    C'est très touchant, ça montre à quel point tout les hommes ne sont pas cruel >.< Tu trouves bien les mots et c'est ce qui donne vraiment envie de lire tes écrits :)

    25
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 16:22

    Merci beaucoup :) 

    26
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 20:35

    De rien !

    27
    Samedi 4 Janvier 2014 à 11:55
    28
    Mardi 19 Mai 2015 à 22:11

    Coucou, j'aime bien ton style. On sent que la fin est un peu moins travaillée mais ça reste beau et poétique, bravo. Et ce n'est pas truffé de fautes, c'est agréable à lire ! Je vais continuer à lire tes écrits, c'est exactement le genre de choses que je cherchais !

    29
    Mercredi 20 Mai 2015 à 20:16
    Bonsoir,

    Merci de ton passage et pour ton commentaire. : )

    Je passerai faire un tour sur ton blog.

    Bonne soirée. : )
    30
    Mercredi 20 Mai 2015 à 21:45

    De rien, je le pensais.

    C'est gentil; bonne soirée !

    31
    Dimanche 25 Juin 2017 à 22:08

    J'ai vraiment aimer ton histoire et comment tu l'as écrit. J'ai hâte de pouvoir atteindre ce niveau d'écriture.

      • Lundi 26 Juin 2017 à 18:29

        Merci à toi, contente que tu aies apprécié le texte. :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :