• La Mort

     La Mort

     

    La chose s'approcha encore un peu plus de moi. Je ne savais que faire, et pourtant il fallait agir. Sauver la vie de cet être souffrant. Deux de ses longs doigts trop maigres s'accrochèrent vainement à mon pantalon. Un feulement sortit de la gorge de l'être, une sorte de cri d'agonie. Et restai pourtant pétrifiée, sur place ; j'avais peur. Mais de quoi donc ? Cette personne faible sans défense ne pouvait me faire aucun mal, et ne me voulait aucun mal non plus... Mais alors, qu'est-ce qui m'effrayait ? Une seule réponse me vint à l'esprit.

    La mort m'effrayait. Celle qui émanait autour de ce corps mourrant. Car oui, cette personne allait mourir, et c'était irréversible. L'oeuvre du temps, de la maladie, aussi. C'est alors que j'eu peur de moi-même. Je restai ainsi, insensible, en train de regarder une personne mourir. Ce n'était pas... Humain. Mais, moi, je savais que j'étais humaine. Il fallait donc se comporter en tant que telle. J'allongeai le corps sur le petit lit propre de la pièce exiguë. Je m'agenouillai au côtés de la personne et lui demanda si elle souhaitait autre chose. Elle me répondit d'une voix faiblarde et mourrante que ma présence suffirait. Elle. Oui, c'était une femme. Ses paupières, aussi fragiles que des ailes de papillons ses fermèrent. Un instant, elle me parut avoir mon âge. Un joli sourire naquit sur ses lèvres gercées et retroussés. A ce souvenir, j'en suis encore surprise. Mais cette femme misérable, malade et mourrante était belle. A sa façon. On voyait sur son visage qu'elle était en paix avec elle-même et qu'elle avait vécu décemment sa vie. J'aurais aimé la connaitre mieux. La malade lâcha son dernier souffle et mourut le sourire aux lèvres.

    Une larme perla sur ma joue. Mais je savais que quelque part au fond de moi, j'étais heureuse. Heureuse que cette femme le soit. Ou l'ait été. Heureuse d'avoir vaincu ma peur de la mort. 

     

    ~~~

     

    J'espère que ce petit texte vous aura plu : je suis malade et l'inspiration m'est venue, donc voilà.

     

    A bientôt, Snow.

    « 2013 est là...Rêves d'un instant... »

  • Commentaires

    1
    Miss Z Neptuna
    Samedi 23 Février 2013 à 09:15

    Bravo ! Même si ça décrit une situation dramatique (la mort), c'est très bien écrit et on ressent beaucoup de choses grâce à ta façon de l'exprimer. :)

    2
    Hilarry Profil de Hilarry
    Lundi 25 Février 2013 à 11:03

    C'est triste... Mais c'est très bien écrit :')

    3
    Snow Swann
    Lundi 25 Février 2013 à 14:05

    Contente que ça vous plaise ! (:

    4
    Miss Z Neptuna
    Lundi 25 Février 2013 à 14:32

    °w°

    5
    Loriiia:3
    Mardi 26 Février 2013 à 22:29

    Eh bien bon rétablissement :) (en espérant que ce ne soit pas une grave maladie '-' comme cette femme)

    C'est dingue, ton texte est si bien écrit qu'on croirait que tu l'as vraiment vécu...

    6
    Soeurettej Profil de Soeurettej
    Samedi 11 Mai 2013 à 16:27

    J'ai adoré! Ce texte est suuuper bien écris!^^

    7
    Mercredi 29 Mai 2013 à 15:18

    Un grand merci pour ta visite et ton texte bien écrit . 

    La mort n'est jamais bien loin pour moi aprés trois avc et encore  

    en vie .Alors la vie doit continuer malgré tout donc la 

    photographie + mon blog m'aident à aller mieux . À bientôt , bises , Christiane ,

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :