• Essais de pensées écrites

     Essais de pensées écrites

                   Parce que tous mes pressentiments, sentiments, je les tais et les vis presque uniquement en pensée depuis trop longtemps maintenant, il m’est difficile d’en parler ou de les écrire. Aujourd’hui, j’ai envie d’essayer de m’en libérer. Sûrement maladroitement par moment, mais il m’est nécessaire d’essayer quand même. Certaines pensées paraîtront peut-être incompréhensibles, mais elles seront ce que je ressens.

    Ame-chan.

     

  • Lumière, obscurité et neutralité

                  Beaucoup pensent que ni la lumière, ni l’obscurité ne doivent un jour prendre le dessus. Comme si la neutralité était simple d’accès... Évidemment, je ne pense pas qu’elle soit impossible à acquérir, mais seulement difficile. Ce qui pourrait, quelque part, expliquer sa rareté. Dû moins, c’est ainsi que je perçois les choses. Peut-être auriez-vous un avis différent... 

    Ame-chan. 


    36 commentaires
  •  Notion de justice 

                   La justice. Ma position quant à ce sujet je la définis ainsi : si tout le monde ne cesse de se faire justice soi-même, alors jamais la chasse à l’homme ne cessera, ou ne diminuera. Et dans ce cas, à quoi servent toutes ces lois ? Toutes ces peines inscrites dans des codes ? Je sais que la vengeance est un sentiment humain. Et bien que je le comprenne, je ne puis l’approuver. 

    Ame-chan. 

     


    32 commentaires
  • Prise de parole, ce que d’autres ne soupçonnent

                   Parler. Dire ce que l’on pense, donner son avis. Partager ses pensées, échanger ses idées. Libérer ainsi ses paroles. Aussi simple que cela puisse paraître, sachez que ce n’est pas le cas pour tout le monde. Certains n’imaginent pas à quel point oser prendre la parole est difficile pour d’autres. Moi je le sais. Je le vis. Depuis longtemps. Je sais ce que c’est que de ne pas s’exprimer par crainte d’être juger, ou de s’exprimer et de ce réprimander après. 

    Ame-chan. 

                   Texte sans grand intérêt aux yeux de certains, peut-être, mais qui pour moi a une importance. L’importance de libérer ses pensées au détriment de ses craintes.

     


    84 commentaires
  • Un sourire, une consolation

                 Vie, tu n’es pas simple. Tu parsèmes d’embuches tes chemins. Entre profits et vacillements, j’avance, enclenche le pas, tends la main ; j’apprends des aléas que de part et d’autres tu envoies. Tout va, rien ne va. Boucle infinie, éternel balancement. 

                Si de cette réflexion je m’attise, c’est que de questionnements je suis envahie, fidèle à mes vivaces pensées n’ayant de cesse de s’étirer sur de lointains horizons. Aussi, idée nouvelle ai-je acquise. Mauvaise mine chassée ce jour, par ses yeux innocents, sa jovialité réchauffante, son sourire amusé ; une consolation… Le sourire d’un enfant. 

    Ame-chan. 

                 Texte écrit l’année dernière (et quelque peu retravaillé), suite à un jour où ça n’allait pas fort et au regard et sourire croisés d’une petite fille qui, dans le bus, s’amusait.

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique