• Chapitre III, « Chasse »

    Chapitre III, « Chasse »

     

                Elle courait. La peur au ventre, elle courait. Elle avait commencé sa course sur le bord d’une autoroute, puis avait réussi à regagner la ville qui n’était pas loin. Elle se retournait de temps à autre, paniquée, afin de voir s’il était toujours à sa poursuite. Ce fut le cas jusque là. Traversant un grand boulevard, elle dévalait maintenant les marches qui conduisaient sur une autre rue. L’homme ne la suivait plus, mais elle n’en était pour autant pas rassurée et continuait, dès lors, de fuir dans une folle course. Dans la rue où elle se trouvait à présent, un commissariat se trouvait. Elle s’y arrêta. Affolée, elle demanda à porter plainte pour agression ; un agent la prit en charge. Il lui recommanda de reprendre son souffle et de se calmer avant d’en venir aux faits.

     

    * * *

     

                Dix-neuf mars mille neuf cent quatre-vingt dix-sept, vingt-trois heures ; onzième jour de solitude pour notre assassin en fureur. Il était là, chez lui, colérique en repensant à cette femme. Il n’acceptait pas l’échappatoire de sa troisième victime ; son aliénation empirait de jours en jours. Il pensait certainement avoir failli à sa mission ; il devait se rattraper et vite. Aussi n’attendit-il pas plus longtemps que cela pour se remettre en chasse. Chasse ; un autre parfait mot pour décrire son action. Il avait effectivement une quatrième proie en vue depuis déjà plusieurs heures – un peu avant de traquer la jeune femme.

                Cette même nuit, tôt dans la matinée du lendemain, Curtis Clément, vétérinaire renommé, était parti faire son jogging comme toutes les matinées de chaque mercredi. Notre fou meurtrier savait évidemment où le trouver et il ne lui fallut patienter qu’un peu plus d’heure avant de bondir sur sa nouvelle prise. L’homme eut à peine le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu’il agonisait de ses blessures. Julien souriait, fière de lui.

                Soudain, son visage se figea ; son regard s’emplit de peur et de désespoir. Qu’avait-il ? Avait-il subitement de la compassion pour sa victime ? Pourtant, jamais encore il n’en eut. Pourquoi alors ce changement d’attitude ? Le meurtre de son frère, peut-être ? Non ; autre chose.

    * * *

     

                Le regard fixé plus loin que le tas de feuilles posé sur son bureau, les mains rapprochées vers lui, il songeait. Il songeait à comment arrêter un tueur en série ; ce tueur dont il ne comprenait pas, ne cernait pas, la ou les motivations qui le poussaient à charcuter ses victimes.  Aucun lien n’avait encore été établi entre elles. Difficile de le faire lorsqu’elles sont différentes en tout point : sexe, âge, morphologie, physionomie, tempérament ; tout divergeait.

     

    « Je ne t’ai encore jamais vu à ce point préoccupé par une affaire, fit l’un des membres de l’équipe, tirant ainsi le commandant de sa réflexion.

    -De toutes les quelques affaires que j’ai déjà traitées, jamais je n’avais encore vu un tel acharnement sur les victimes, répondit-il.

    -Vous avez une théorie là-dessus ?

    -Pas encore. Mais il y a de la colère exprimée à travers ses actes.

    -Un évènement aurait provoqué cette folie ?

    -C’est très probable. Mais j’ai l’intuition qu’il y a autre chose et puis il semble traquer ses victimes comme un chasseur. Seulement, nous n’arriverons pas à grand-chose sans connexion trouvée entre ces dernières.

    -Y a-t-il seulement un lien ? 

    -Commandant ? Les interrompit un autre membre de l’équipe. On a peut-être une piste. Un commissariat dans l’arrondissement voisin nous a contactés.

    -Qu’avons-nous ?

    -Une femme agressée venue porter plainte. Son agresseur lui aurait quelque peu parlé et ainsi laissé entendre qu’il aurait déjà tué... Le téléphone le coupa, le commandant décrocha.

    -Commandant Lester. On arrive.

    -Un autre meurtre ?

    -Il n’a pas dû être ravi que cette femme s’en soit sortie. Il s’est vite trouvé une nouvelle proie. Je me rends sur place avec Tonny, vous deux allez en savoir davantage sur l’agression de cette jeune femme. »

    « Chapitre III – « Soupçons. Mensonges. Phénomènes inexplicables. » Absence #28/07-19/08 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 17:59

    é_è Il est fou ce Julien u_u

    2
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 18:05

    Oui, il est dans une pure folie meurtrière.

    3
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 20:33

    J'aime ,j'aime j'aime

    4
    Jeudi 26 Juillet 2012 à 10:54

    Merci =)

    5
    Auuudrey
    Jeudi 9 Août 2012 à 22:47

    J'ai suivi et j'adore ! C'est moi, Audrey d'Hotmail qui t'a demandé le lien (;

    Bref, c'est superbe, on est vite pris dans l'histoire et tu écris tellement bien que c'est plus qu'un plaisir que de lire cette " folie meurtrière " =)

    Très douée, continue ainsi et j'espère la suite très prochainement car je suis fan à 200% de cet écrit =D ♥

    6
    Jeudi 16 Août 2012 à 15:01

    C'est vraiment très gentil, je suis contente que l'histoire te plaise. =) Merci beaucoup pour ton encouragement. =)  

    7
    Vendredi 17 Août 2012 à 13:35

    J'aime beaucoup ! C'est très intéréssent.

    Mais voilà quelques remarques:

    1) Fais un peu plus attention à ton orthographe.

    2) Fais attention aux répétitions

    3) Sinon c'est/c'était super.

    8
    Vendredi 17 Août 2012 à 14:08

    Merci, c'est gentil. =)


    Question orthographe, je n'ai pas de problèmes. ^^ Seulement quelques fautes de frappes qui me demande parfois plusieurs relectures. x)


    Pour les répétitions, en fait, c'est voulu pour la plupart. =)

    9
    Vendredi 17 Août 2012 à 15:13

    Oui, je comprends cela m'arrive parfois aussi.

    J'ai une proposotion à te faire, sur mon blog, j'ai créer une rubrique "Les histoires minutes de la duchesse", veux-tu pouvoir écrire tes propres histoires minutes sur cette rubrique ? Si oui envoie moi un message instantané pour une demande, je la validerai avec plaisir. Si tu veux plus d'information sur le comment et le pourquoi de cette rubrique il te suffit d'y aller sur mon blog . Voilà j'attends ta réponse. Tu ne seras pas la seule a écrire des histoires, moi aussi et je l'espère, bientôt d'autres personnes.

    10
    Vendredi 17 Août 2012 à 15:28

    J'ai été voir sur ton blog pour en savoir plus. =) L'idée est sympa et intéressante. =) Le souci que j'ai, c'est qu'il me faut beaucoup de temps pour écrire (et je n'en trouve pas tant que ça), je peux donc être longue avant de poster une histoire. ^^'

    11
    Vendredi 17 Août 2012 à 15:33

    Ce n'est pas du tout un problème, au contraire.

    12
    Vendredi 17 Août 2012 à 15:35

    ^^ Je veux bien essayer. =)

    13
    Vendredi 17 Août 2012 à 17:05

    D'accord, envoie moi juste un message privé pour que je valide et que tu es l'autorisation.

     

    14
    Vendredi 17 Août 2012 à 17:33
    15
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 13:43

    Chapitre IV posté, même si, j'avoue que je ne lui trouve pas beaucoup d'intérêt. ^^'

    16
    Miss Z Neptuna
    Samedi 16 Mars 2013 à 18:05

    J'aime bien ce chapitre : on a l'impression de se trouver DANS le coeur de l'enquête et il y a un superbe suspense ! Vivement la suite que je vais voir dans...1min... x)

    17
    Samedi 16 Mars 2013 à 18:13

    Merci beaucoup =)

    18
    Miss Z Neptuna
    Samedi 16 Mars 2013 à 18:20

    De rien ;p

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :