• Acrostiches

    Recueil de mes acrostiches. Vous en souhaitant une bonne lecture. : ) 

  • Bonsoir,

    Je commence à me mettre aux acrostiches, aussi je vous mets mon premier, sur l'écriture. Je ne sais pas si c'est bien. ^^'

    ÉCRITURE

    Évasion elle permet,

    Créativité elle est.

    Raconter, exprimer,

    Imaginer, parler,

    Tant de mots pour décrire  

    Une magnifique amie.

    Reflet de nos pensées,

    Espérance d’une âme incomprise.

    Ame-chan.  


    90 commentaires
  • Nouvel et deuxième accrostiche. Pas si facile que cela, les accrostiches. J'ai un peu plus de mal à les ficeler par rapport aux poèmes non de ce type.

    VENGEANCE

    Vestiges de profonds désarrois,

    Elle empoisonne l’esprit.

    Nocif sentiment qui pourtant peut apporter une joie  

    Gagnée à rendre coup. Perdu, blessé, meurtri,

    Enrageantes émotions l’appellent.

    Acte pensé comme juste justice,

    Nourricière de nouvelles peines est-elle.

    Céder à ce désir… Réfléchissez 

    En ce piège muni de noires idées. 

    Ame-chan. 


    4 commentaires
  • Musique 

    Muse ;

    Unissant les notes enchantées

    Soufflant rythmes et danses dans les cœurs balancés.

    Indéniablement mélodieuse,

    Quintessence harmonieuse.

    Universel langage,

    Emportant le monde en voyage. 

    Ame-chan. 


    25 commentaires
  • Nostalgie 

     

    Nuages lointains, tendres ou foudroyantes pensées ;

    Ombrelle écartée, laissant place au passé.

    Souvenirs au commandement de mon esprit, 

    Toujours m'enivrant de toute émotion, tout sentiment

    Amenuisant mon corps, mon âme, mon essence.

    Logique perdue, engouffrée dans un puits sans fond, piège trépidant;  

    Goutte à goutte, son eau ruisselle en notre âme et délivre 

    Inéluctablement, nos états d'âme, nous enfermant dans un flot d'instants.

    Encre indélébile, ancrée en nos êtres, nous offrant nos voyages passés à revivre. 

     

    Ame-chan.  


    5 commentaires
  • Différence 

     

    Damnée, ô malheur bien souvent, par notre existence, quelle impertinence !

    Insensée, refoulée, insultée tel est majoritairement son reflet miroité. Indécence !

    Fragile, malmenée, maltraitée, inconsidérée, si ce n'est de sa

    Frêle existence bafouée par les uns, les autres. 

    Effarée sûrement est-elle de constatée notre manque de respect,

    Refrain perpétuel de la cruauté berçant notre monde. Elle mérite pourtant affect !

    Encre magiquement instaurée en nos âmes, nos esprits, nos êtres, 

    Ne mérite-t-elle pas réelle considération, reconnaissance et acclamation ?

    Constant rejet que nous pouvons en faire, malgré tout ce qu'elle peut apporter ; indignation !

    Espérons à présent que nos demains et lendemains lui soient davantage ouverts et prospères... 

    Ame-chan.  


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique